Agent de quartier, un métier méconnu

Posté le 12/05/2018  —  Actualité précédente / suivante

L'agent de quartier partage son temps entre le travail de terrain et la gestion administrative. Point sur un métier méconnu.

C'est un fait, la fonction d'agent de quartier ne séduit plus. Les raisons ? Le salaire, les tâches qui intéressent peu les nouvelles recrues et un problème d'identité face aux agents constatateurs, gardiens de la paix, stewards urbains et médiateurs de rue. Le grand public s'y perd un peu.

Quelles sont les différentes missions de l'agent de quartier?

  • l'enregistrement des changements d'adresse
  • la gestion des problèmes de circulation
  • la gestion des conflits de voisinage
  • le remplacement des gardiens de prison en périodes de grève
  • la collaboration avec les différents services de police pour fournir des informations utiles
  • la présence à la sortie des établissements scolaires
  • un travail administratif important
  • le suivi des libérés conditionnels
  • le suivi des détenteurs d'armes...

Un travail de proximité qui est essentiel pour garder le contact avec un quartier et apprendre à connaître ses habitants. L'agent de quartier est aussi en première ligne pour observer les comportements et éventuels changements chez une personne (radicalisation). Il peut également servir d'intermédiaire et faire le lien entre un habitant et différents intervenants (médecin traitant, CPAS, avocat...).

L'Avenir, 12 mai 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.