Aller étudier la médecine en Roumanie

Posté le 18/08/2016  —  Actualité précédente / suivante

Face aux conditions d’accès aux études de médecine ou aux sélections en cours de route pour obtenir le précieux numéro Inami, des étudiants belges et français décident d’aller faire leur cursus en Roumanie. Ce pays offre la possibilité de suivre son cursus en roumain mais aussi en français ou en anglais.

La Roumanie mène une campagne de recrutement, notamment sur les réseaux sociaux, dans laquelle sont pointés de nombreux avantages : admission sans concours mais sur le contenu du dossier d’application ; passage d’une année à une autre sans concours, basé sur le fait d’avoir passé ses examens ; 30 à 150 étudiants par an et par faculté francophone au lieu de 3000 ; de petits groupes d’une douzaine de personnes pour les travaux pratiques depuis la première année ; accès direct aux professeurs et assistants pour consultation…

En étant diplômé de Roumanie et en revenant exercer en Belgique, les étudiants concernés peuvent obtenir un numéro Inami hors quotas. C’est le principe de libre circulation des travailleurs. Seules quelques démarches administratives sont nécessaires (preuve d’équivalence des diplômes…).

Le Soir, 18 août 2016


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.