Augmentation du nombre de travailleurs étrangers en Belgique

Posté le 16/10/2019  —  Actualité précédente / suivante

Acerta livre les résultats d'une étude réalisée auprès de 40 000 employeurs et portant sur la migration professionnelle en Belgique.

La migration économique pousse en effet de nombreux travailleurs non-belges à s'insérer sur le marché du travail belge, une augmentation de 13,6 % ayant été constatée en 5 ans. 

Qui sont-ils?

  • 6,4% sont des ressortissants d'un pays de l'Union européenne: les Hollandais, devançant les Roumains, les Polonais, les Français et les Bulgares;
  • 7,7 % sont issus de pays extra-européens comme le Maroc, la Turquie, le Congo, la Russie et l'Inde;
  • 15,5 % sont des hommes tandis que les femmes sont moins nombreuses (12,9 %).

Quels jobs occupent-ils?

Les travailleurs étrangers sont plus nombreux à Bruxelles (27,4 %) qu'en Brabant wallon (15,3 %) et en Hainaut (15 %).

Ils sont deux fois plus représentés dans les postes d'ouvriers (20 %) que dans les postes d'employés (10%), ce qui s'explique principalement par des questions linguistiques mais aussi par la difficulté à faire reconnaître des titres professionnels étrangers.

L'étude montre que les travailleurs étrangers sont peu représentés dans le secteur non-marchand (9,1 %) et représentent seulement onze indépendants sur cent en Belgique.

Le Soir, 16 octobre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.