Baisse du nombre de radioamateurs

Posté le 04/02/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le nombre de radioamateurs est en baisse constante.

En effet, le nombre de licences octroyées est passé de 183 en 2014 à 153 en 2018. Les radioamateurs ont pourtant montré leur utilité en cas de catastrophe, de guerre cybernétique ou de saturation des réseaux de communication, comme cela a été le cas lors des attentats, où tous les réseaux étaient saturés.

Un nouvel arrêté royal a été publié le 27 décembre 2018, qui redessine la nomenclature des licences de radioamateur:

  • la licence pour débutants (anciens ON3) requiert de simples notions de base en matière d'électricité et de législation;
  • la licence "novices" (ancien ON2) consiste en un test de manupalation d'un émetteur;
  • le HAREC (Harmonized Amateur Radio Examination Certificates) est quant à lui reconnu au niveau international et remplace les anciens ON1,4,5,6,7,8 et 9.

En effet, l'obtention d'une licence de radioamateur passe par un examen organisé au moins une fois par mois par l'Institut belge des Postes et Télécommunications (IBPT).

Plus d'informations sur ces licences sur le site de l'IBPT.

L'Avenir, 4 février 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.