Des lacunes dans la formation des futurs enseignants

Posté le 03/07/2014  —  Actualité précédente / suivante
Le rapport de l’ « Agence pour l’évaluation de la qualité de l’enseignement supérieur » portant sur la formation des instituteurs de l’enseignement primaire pointe certaines lacunes et déficiences, telles que le sous-équipement des écoles, la qualité de la formation, l’approche pédagogique et les compétences à privilégier ainsi que l’organisation des stages. 

Parmi les points positifs, la qualité de l’encadrement, le soutien et la disponibilité des enseignants formateurs ont été appréciés. Par contre, le manque de formation psychopédagogique de ces enseignants a été souligné. 

Pour réaliser ce rapport, des pédagogues, enseignants, étudiants, professeurs d’universités belges et étrangères ont été mandatés par l’Agence et ont sillonné une vingtaine d’écoles francophones et germanophones.  

Les auteurs du rapport s’inquiètent aussi de la baisse du nombre d’étudiants qui est passé sous la barre des 5.000 depuis quelques années, alors que la profession est reconnue comme métier en pénurie. 

Le Soir et La Libre, 3 juillet 2014 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.