Des limites aux profs itinérants

Envoyer Imprimer
Posté le 03/01/2017  —  Actualité précédente / suivante

L’apparition de l’Education à la philosophie et la citoyenneté (EPC) et la réduction du cours de religion/morale de 2 à 1 heure/semaine en primaire contraint de nombreux professeurs à se partager entre 6, 7, 8 écoles. Parfois 11.

Appelée par les syndicats à agir, la ministre compte limiter à 9 le nombre d’écoles dans lesquelles les profs travaillent, soit une école pour chacun des neuf demi-jours qui composent un horaire scolaire. De plus la règle qui interdit à un professeur d’enseigner la religion ou la morale et l’EPC dans la même école va sauter. On pourrait donc enseigner religion/morale et l’EPC dans la même implantation à condition que l’enseignant n’ait pas, dans sa classe d’EPC, des élèves à qui il enseignerait aussi la religion/morale.

Dans un premier temps, ces aménagements ne vaudraient que pour le secondaire où l’EPC sera inséré en octobre 2017.  Pourquoi ne pas l’étendre au primaire ? L’on craint, en modifiant les règles du jeu en cours de partie, « d’ajouter du chaos au chaos. » On devrait donc attendre la rentrée prochaine.

Le Soir, 3 janvier 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.