Devenir bagueur d'oiseaux sauvages

Posté le 03/08/2018  —  Actualité précédente / suivante

En Belgique, le centre de baguage enregistre chaque année entre 650 000 et 700 000 baguages d'oiseaux sauvages. 

C'est l'Institut royal des Sciences naturelles (IRSNB) qui organise le baguage des oiseaux sauvages à travers un réseau réparti sur tout le territoire. Pour l'Institut, cette action est essentielle pour surveiller et observer les populations d'oiseaux sauvages.

En Belgique, ils sont 380 bagueurs bénévoles et certifiés. Et le processus de certification est long:

  • quatre ans de stage, deux examens et trois évaluations pour obtenir un "permis de capture";
  • deux ans de stage, deux évaluations et un examen pour obtenir un "permis de nid", qui exclut l'utilisation d'engins de capture (pièges, filets, nasses).

Cette certification, mise en place par l'IRSNB, garanti la compétence des bagueurs et la qualité des données récoltées. Chaque année, sur la dizaine de candidats qui se présentent, le taux moyen de réussite est de 50 %.

Quelles sont les compétences d'un bagueur?

  • manipuler l'animal avec délicatesse et sans le blesser
  • être capable d'identifier correctement l'oiseau sauvage
  • avoir de la dextérité
  • être rigoureux dans la collecte et l'encodage des données

Il s'agit principalement d'un travail en équipe, avec des conditions de travail particulières puisque certaines captures s'effectuent la nuit. Le bagueur a également la possibilité de se spécialiser dans une espère particulière.

L'Avenir, 3 août 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.