Du nouveau pour les aides familiaux

Posté le 19/03/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le projet de décret visant à mettre en place une assurance autonomie touche directement les services d'aides à domicile.

A partir de 2020, chaque Wallon, à partir de 26 ans, devra s'acquitter d'une cotisation annuelle de 36€ qui lui permettra notamment de bénéficier d'une aide à domicile lorsqu'il se trouvera dans une situation de perte d'autonomie (aide-ménager, aide familial, garde malade, etc.).

Cette assurance autonomie prévoit d'attribuer un certain quota d'heures d'aide à domicile à chaque bénéficiaire. Or, là où les personnes bénéficient actuellement d'une aide de plus de 80 heures par mois, le plafond sera limité à 20 ou 50 heures par mois.

Cette mesure permettra à davantage de personnes de bénéficier de cette aide mais inquiètent les aides familiaux qui craignent une détérioration du service, puisqu'ils auront moins de temps à consacrer à chaque bénéficiaire, ainsi qu'une perte au niveau relationnel. De plus, ils redoutent une forme de concurrence avec les travailleurs titres-services.

Du côté de la Fédération wallonne des services d'aide à domicile (Fedom), on soutient ce projet de décret, qui va notamment permettre la création de 2000 emplois temps plein sur trois ans dans les cinq métiers de l'assurance autonomie : les travailleurs sociaux, les employés administratifs, les aides ménagers sociaux, les aides familiaux et les gardes à domicile.

L'Avenir, 19 mars 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.