Enquête sur les conditions de travail des architectes

Posté le 20/11/2013  —  Actualité précédente / suivante

Une enquête réalisée par l'Ordre des Architectes auprès de 735 de ses membres (12% au total) semble confirmer les difficultés rencontrées par ces derniers dans l'exercice de leur métier. 

Les résultats révèlent ainsi que l'architecte stagiaire (2 ou 3 ans d'expérience) gagne en moyenne 1.600 euros brut par mois, soit 10,60 euros de l'heure. L'argent importe toutefois peu en début de carrière pour 42% d'entre eux, chez qui la passion et l'épanouissement prennent encore le dessus. Par ailleurs, l'indépendant qui collabore avec un bureau d’architecture est indépendant dans 90% des cas mais ils sont quatre indépendants sur dix à devoir travailler également à leur compte afin de pouvoir boucler les fins de mois. Les architectes collaborateurs sont 84% à être mécontents de leurs revenus nets qui s'élèvent en moyenne à 2.400 euros bruts par mois. 

Ceux qui possèdent leur propre bureau et leurs propres clients s'en sortent un peu mieux même si quatre architectes sur dix déclarent ne pas pouvoir tenir plus de trois mois si leurs clients leur tournaient le dos. Cette absence de réserve financière rend leur statut précaire et les empêche notamment d'investir ou de voir à long terme. 

L'Ordre des architectes promet de lancer plusieurs pistes afin d'améliorer la situation. L'idée d'un barème minimum va notamment être relancée. 

Le Soir, 20 novembre 2013 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.