Enseignants : le décret des titres et fonctions à revoir

Posté le 28/03/2017  —  Actualité précédente / suivante

Un nouveau décret des titres et fonctions dans l'enseignement est entré en application en septembre 2016. Ce décret définit clairement quels diplômes sont nécessaires pour enseigner une matière dans l'enseignement secondaire.

Le principe de base est louable puisqu'il a pour objectif de confier chaque enseignement au professeur le plus qualifié, mais son application concrète pose problème. La liste des titres à détenir pour exercer une fonction précise a été raccourcie, compliquant le travail des directeurs d'écoles. Par exemple, là où l'ancien système permettait à un diplômé en français d'enseigner le français et l'histoire, le nouveau décret impose au directeur de trouver un professeur de français et un professeur d'histoire distincts.

Les professeurs souffrent aussi de ce décret puisqu'il les contraints à multiplier les écoles pour avoir un horaire complet. De ce fait, il leur est impossible de s'engager dans une équipe, de créer des liens avec les élèves et de suivre un projet pédagogique. Certains se trouvent même dans l'obligation de reprendre des études pour pouvoir continuer à enseigner les matières qui leur étaient confiées sous l'ancien système.

A l'heure où les directeurs d'école préparent la prochaine rentrée scolaire, ils réclament un assouplissement du décret titres et fonctions. 

Le Soir, 28 mars 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.