Formation initiale des enseignants : les précisions

Posté le 26/05/2017  —  Actualité précédente / suivante

Ce mercredi, le gouvernement de la Communauté française a adopté l'avant-projet de décret qui réforme la formation initiale des enseignants.

Outre des changements en termes de durée d'études, cette réforme comporte d'autres nouveautés.

Test de français

L'étudiant qui souhaitera entamer des études pédagogiques sera dans l'obligation de participer à un test de français. Il n'y a cependant pas d'obligation de réussite, l'étudiant qui échouerait à cette épreuve se verra proposer un programme de remise à niveau en français. Il s'agira d'une épreuve écrite, qui sera organisée simultanément dans tous les établissements avec une session en juillet et une autre en septembre.

Quatre sections se distingueront:

  • la section 1 permettra d'enseigner en maternelle par le biais d'une formation en quatre ans;
  • la section 2 permettra d'enseigner en primaire avec une formation en quatre ans;
  • la section 3 permettra d'enseigner dans le secondaire inférieur avec une formation en quatre ans;
  • la section 4 permettra d'enseigner dans le secondaire supérieur avec une formation universitaire de cinq ans.

Les sections 1 et 2 seront considérées comme généralistes puisque les professeurs seront capables d'enseigner toutes les matières. La section 4 sera mono-disciplinaire, comme c'est déjà le cas aujourd'hui. Les plus gros changements interviendront dans la section 3 où les étudiants devront choisir l'une des sept familles suivantes:

  1. 1. Français, anglais, allemand, néerlandais, langues anciennes et, soit religion/morale, soit philo & citoyenneté. S’il choisit cette famille, l’étudiant sera formé dans deux disciplines (de son choix);
  2. 2. Maths, informatique, technologies, sciences (biologie, physique, chimie). S’il choisit cette famille, l’étudiant sera formé dans deux disciplines (de son choix);
  3. 3. Histoire, géographie, sciences sociales, économie et, soit, morale/religion, soit philosophie & citoyenneté;
  4. 4. Education physique et sciences (physique, chimie, biologie);
  5. 5. Economie familiale et sociale;
  6. 6. Musique et arts plastiques;
  7. 7. Musique.

Le tuilage

Le système de tuilage permettra à l'enseignant de ne plus rester enfermé dans le niveau pour lequel il s’est préparé. Il pourra ainsi enseigner au degré supérieur moyennant une formation complémentaire.

L'instituteur spécialisé

Bien que l'instituteur primaire (section 2) reste généraliste, il pourra choisir de se spécialiser dans une discipline particulière et, ainsi, devenir le référent de cette discipline au sein de son école.

 

Pour rappel, cette réforme entrera en vigueur à la rentrée académique 2019-2020.

Le Soir, 26 mai 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.