Indépendants: des difficultés à combiner vie professionnelle et familiale

Posté le 21/11/2017  —  Actualité précédente / suivante

Une étude de la Ligue des Famille, soutenue par l'Union des Classes Moyennes (UCM) révèle que 90 % des parents exerçant une profession en tant qu'indépendants peinent à concilier vie familiale et professionnelle.

Les femmes sont particulièrement concernées puisqu'un grand nombre d'entre elles interrompent leur congé de maternité avant le terme de 12 semaines pour reprendre leur activité indépendante, les pères n'ayant tout simplement pas droit à un congé de paternité.

Face à cette situation, l'Union des Classes Moyennes plaide pour un congé de maternité allongé mais plus flexible, proposant par exemple de le faire passer à 15 semaines avec la possibilité qu'il soit pris à mi-temps.

A noter que la difficulté à concilier vie privée et vie professionnelle s'élève à 75 % pour les travailleurs salariés.

Références, 21 novembre 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.