L'accueil des enfants en Belgique

Posté le 09/10/2014  —  Actualité précédente / suivante

Un rapport réalisé par l'agence de la Commission "Education, Audiovisuel et Culture" Eurydice, pointe les aspects positifs et négatifs de l'accueil des enfants en Belgique et dans d'autres pays européens. 


Parmi les points positifs, la Belgique fait partie des pays qui proposent un accueil à domicile, ce qui n'est pas le cas partout. De plus, la Fédération Wallonie-Bruxelles a déterminé des objectifs éducatifs pour l'accueil des tout-petits. Cela signifie que les crèches vont au-delà d'une simple offre de garderie et qu'elles participent également à l'éducation des jeunes enfants. 

Par contre, la Belgique fait partie des pays où l'offre ne répond pas à la demande. Avec 39% d'enfants de moins de 3 ans placés dans un milieu d'accueil, notre pays est loin du Danemark qui dépasse les 70%. L'ONE rappelle toutefois qu'en dix ans, la Fédération Wallonie-Bruxelles est passée de 30.000 à 40.000 places d'accueil et que dans quatre ans, 7.300 autres places devraient être créées. 5.600 places sont également prévues d'ici à 2022. Le faible niveau des accueillants est également dénoncé par l'étude, qui promeut une formation de niveau supérieur en 3 ans, alors qu'actuellement, la formation en puériculture est de niveau secondaire et que les accueillants d'enfants ne suivent qu'une centaine d'heures de formation. 

Le Soir, 9 octobre 2014


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.