L'ostéopathie mieux encadrée

Posté le 12/09/2013  —  Actualité précédente / suivante

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx, a dévoilé les grandes lignes de l'arrêté royal visant à protéger le titre d'ostéopathe et qui sera présenté fin du mois de septembre au parlement. 

Désormais, pour exercer, il faudra détenir un master en ostéopathie, en plus d'un bac en sciences médicales, en sciences de la motricité ou en kiné. Une formation continuée sera également obligatoire.

On compte 1.600 praticiens en Belgique, dont 1.200 affiliés à une association professionnelle. Avec l'homéopathie, l'ostéopathie est la deuxième des quatre pratiques non conventionnelles reconnues à être encadrée. Comme pour l'homéopathie, une période transitoire sera prévue pour les actuels ostéopathes mais pour ceux qui n'ont aucune formation, l'interdiction d'exercer sera immédiate. 

L'arrêté entrera en vigueur début 2014.

SudPresse et Le Soir, 12 septembre 2013 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.