La Belgique pourrait manquer de douaniers

Posté le 08/01/2019  —  Actualité précédente / suivante

Depuis la sortie annoncée du Royaume-Uni de l'Union européenne, la douane belge et l'Afsca s'inquiètent du manque de personnel.

La douane

L'Administration générale des douanes et accises estime que les recrutements des agents pour faire face au Brexit n'avancent pas comme prévu. 

Début 2019, la douane belge comptait un effectif de 3083 personnes. Il manque 220 agents qui auraient dû être engagés ces dernières années plus 300 douaniers prévus pour le Brexit. Or, lors de la dernière sélection du Selor (bureau de sélection de l'administration fédérale), seules 68 personnes ont été retenues sur les 996 candidats. Trop peu pour assumer la charge de travail qui ne fait qu'augmenter.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca)

Autre service de première ligne dans le domaine de l'import-export, l'Afsca a la mission est de contrôler les marchandises transitant entre la Belgique et le Royaume-Uni (produits qui peuvent présenter des risques pour la santé animale, des végétaux ou la sécurité alimentaire).

Lorsque l'accord de libre-échange entrera en vigueur, l'Afsca estime avoir besoin de 60 personnes supplémentaires.

Le Soir, 8 janvier 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.