La digitalisation touche aussi le notariat

Posté le 03/09/2020  —  Actualité précédente / suivante

Lancée en mai 2019, la signature d'actes par vidéoconférence a explosé dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19, tout comme la procuration digitale.

En effet, en un an, 25 000 actes ont été signés par ce biais.

Le principe de la vidéoconférence est le suivant: si le particulier doit toujours se rendre chez le notaire pour signer un acte, le notaire, lui, ne doit plus se déplacer et rencontre son homologue à distance. Cela est permis grâce au réseau national sécurisé (RNS), qui permet aux notaires de travailler en toute sécurité.

Les avantages de la vidéoconférence sont multiples:

  • un gain de temps;
  • un gain écologique : Fednot estime que 3,5 millions de kilomètres en voiture ont été économisés;
  • une diminution des risques de contamination puisque le nombre de personnes présentes en l'étude est réduit.

La transition digitale des notaires a également été accélérée par l'utilisation massive de la procuration digitale authentique (6780 procurations entre mai et juillet 2020). Le principe : le particulier donne procuration à un collaborateur du notaire ou à une personne de confiance qui signera l'acte à sa place chez le notaire.

Le Soir, 3 septembre 2020

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.