La formation des Brabançons honorée

Posté le 03/09/2016  —  Actualité précédente / suivante

Le Brabant wallon a obtenu une mention de prestige dans la dernière étude menée par Eurostat sur « l’éducation tertiaire », c’est-à-dire les personnes bénéficiant d’un diplôme de l’enseignement supérieur, ou équivalent. Cette province est la région la plus éduquée d’Europe après Londres.

Afin d’analyser le niveau d’éducation des habitants âgés de 25 à 64 ans, le centre statistique a relevé les performances, en matière d’enseignement supérieur, de chaque région et de chaque province européenne. Avec un taux de 54,1 % de jeunes munis d’un diplôme supérieur dans la poche, le Brabant wallon se permet le luxe de devancer Oslo, Copenhague et Zurich. Seule Londres dépasse la jeune province wallonne avec un taux montant jusque 69,7 %.

Ce haut taux de diplômés s’explique par la présence de l’une des universités les plus importantes du pays à Louvain-la-Neuve, dans le centre du Brabant wallon, mais aussi des nombreux autres lieux de formation distillés sur son territoire. Tout comme la vitalité de l’activité économique dans la jeune province, incarné par le succès rencontré dans différents zonings, comme à Wavre, à Louvain-la-Neuve ou à Nivelles. Le taux de chômage (7,8 %) dans la province est l’un des plus faibles de Wallonie avec celui du Luxembourg selon le même organisme européen, Eurostat.

Références, 3 septembre 2016

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.