La liste des métiers en pénurie a été actualisée par le Forem

Posté le 24/06/2020  —  Actualité précédente / suivante

Comme chaque année, le Forem a publié la liste des métiers en pénurie et en situation critique. Par rapport à l'an dernier, cette liste comprend 25 métiers de plus, soit 125 en tout.

Parmi les secteurs qui souffrent le plus de la pénurie, on retrouve:

  • les services administratifs et commerciaux : comptable, conseiller en assurances;
  • la santé : infirmier en soins généraux, infirmier en soins spécialisés, ergothérapeute, médecin généraliste, pharmacien;
  • l'information et la communication : analyste financier, analyste informatique, expert en sécurité informatique, développeur informatique, etc.;
  • la construction: ouvrier de voirie, maçon, installateur de piscines, couvreur, monteur en chauffage et sanitaire, électricien, frigoriste, géomètre, métreur-déviseur, conducteur de travaux, etc.;
  • le transport et la logistique : chauffeur d'autocar, d'autobus ou de poids lourds, conducteur d'engins de terrassement, conducteur de machines agricoles;
  • la mécanique et le métal : soudeur, carrossier, électromécanicien, tuyauteur industriel, chaudronnier, etc.;
  • l'alimentation : boulanger, pâtissier, abatteur, découpeur-désosseur;
  • l'industrie : technicien automaticien, responsable en recherche et développement, conseiller en prévention, attaché technico-commercial, etc..

Parmi les secteurs critiques, on retrouve:

  • les services aux personnes : aide-ménager, coiffeur, technicien de surface, agent de gardiennage, accueillant d'enfants, etc.;
  • l'industrie hôtelière : chef de rang, serveur;
  • le social : chef éducateur, aide-soignant;
  • les cadres commerciaux : agent immobilier, assistant ou responsable commercial;
  • l'horticulture : jardinier, ouvrier en horticulture;
  • le bâtiment: sableur, poseur de canalisations, coffreur, rejointoyeur, monteur de cloisons, monteur de cuisines, etc,.
  • l'industrie alimentaire : conducteur de lignes de production, pilote des installations.

Si bon nombre de métiers en pénurie nécessitent d'effectuer des études supérieures, certains d'entre eux restent accessibles via des études secondaires ou des formations comme celles qui sont proposées par le Forem.

Toute la liste est à retrouver sur le site du Forem.

Le Soir et L'Avenir, 24 juin 2020

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.