L'agroalimentaire manque de techniciens

Posté le 24/10/2015  —  Actualité précédente / suivante

Comme d'autres secteurs, l'agroalimentaire est en forte demande de techniciens, surtout du côté du personnel de production. La croissance du secteur implique par ailleurs des besoins constants sur le plan recherche et développement, qualité et commercial, notamment. 

La tension sur de tels profils est d'autant plus forte que des entreprises actives dans d'autres secteurs (pharmaceutique, par exemple) sont elles aussi à la recherche de ces profils pour lesquels les compétences telles que la gestion des normes d'hygiène et de qualité, se rejoignent. 

Les débouchés dans le secteur de l'agroalimentaire sont bien présents, dans un secteur qui pèse quelque 15% de l'emploi en Wallonie et génère 13% de la valeur ajoutée de l'industrie wallonne. Près de 10.000 personnes ont par ailleurs déjà été formées au travers des programmes mis en place par le pôle de compétitivité Wagralim, totalisant plus de 70.000 heures de cours pratiques et théoriques. Ces formations permettent aux entreprises du secteur de bénéficier des compétences les plus adaptées à l'émergence de nouveaux métiers ou procédés. 

Références, 24 octobre 2015 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.