Le barreau, premier débouché des diplômés en droit

Posté le 16/11/2019  —  Actualité précédente / suivante

Alors qu'une demande croissante de juristes se fait sentir sur le marché de l'emploi, les jeunes diplômés en droit ont tendance à se diriger vers le barreau.

Les études en droit ont toujours la cote auprès des étudiants, dont le nombre reste stable d'années en années, avec environ 3000 étudiants par an à l'UCLouvain par exemple. L'engouement important pour cette filière s'explique principalement par les multiples débouchés qu'offrent ces études : le barreau, l'administration publique, les entreprises privées, le notariat, les ONG, l'humanitaire, les instances internationales, etc.

Mais alors qu'une pénurie de juristes spécialisés se fait sentir, une étude récente menée par YouConnect et la Vlerick Business School montre que plus de 50 % des juristes ont décrochés leur premier emploi au barreau. Les autres se dirigent vers l'enseignement (13%) ou dans le secteur financier (8%).

L’intérêt pour le barreau peut s'expliquer par le fait que les opportunités d'emploi y sont plus importantes pour les profils peu expérimentés, là où les entreprises privées exigent souvent plusieurs années d'expérience professionnelle. Et pour les étudiants qui briguent une place dans les cabinets prestigieux, classés au Legal 500, les études sont l'occasion de se démarquer en réalisant des stages d'été, en partant en Erasmus à l'étranger ou en poursuivant leur cursus par un master de spécialisation.

L'étude de YouConnect fournit aussi une autre information intéressante puisqu'elle nous apprend que, dans les dix ans qui suivent leurs débuts au barreau, un juriste sur trois choisit une autre orientation professionnelle dans le secteur public (15%) ou privé (51%). Le barreau constitue en effet un bon tremplin vers un emploi dans les entreprises, grâce aux compétences qu'il permet de développer.

Références, 16 novembre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.