Le jury central ne sera pas modifié avant 2017

Posté le 31/08/2016  —  Actualité précédente / suivante

 Certains élèves ayant décroché de l’enseignement classique, peu importe les raisons, se tournent vers le jury central, examen organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, afin d’obtenir le CESS (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur). Il existe différents types de jurys qui correspondent aux divers types d’enseignement : général, technique de transition, technique de qualification et professionnel.

Certaines filières du jury professionnel et de technique de qualification vont disparaître. Seules devraient persister les options préparant à un métier en pénurie : boucher, cuisinier de collectivités, ardoisier, chaudronnier, menuisier… Cette réforme part d’un constat : de nombreux élèves se tournent vers le jury professionnel parce que considéré comme plus facile. Deux filières attirent particulièrement les candidats au jury central : la bureautique et AAA (agent d’accueil et d’administration). Ce sont notamment ces deux spécialisations qui devraient disparaître. En plus des options artistiques.

Le décret devait être voté au Parlement en octobre et entrer en vigueur début 2017. Les inscriptions dans les options bureautique et AAA devraient être conservées jusqu’à la fin décembre 2016. Pour faciliter la transition vers le jury général, des modifications vont être apportées. Jusqu’à présent, il fallait réussir toutes les épreuves pour obtenir le CESS. Si l’une ou l’autre était ratée, il fallait tout recommencer. A l’avenir, le jury sera organisé en crédits. Il faudra repasser uniquement les crédits ratés.

Le Soir, 31 août 2016

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.