Le métier de médecin passé au crible

Posté le 21/12/2018  —  Actualité précédente / suivante

Le Journal du médecin présente une photographie de la profession. 2259 généralistes et spécialistes, francophones et néerlandophones, livrent leur avis sur différents aspects de leur métier.

Les conditions de travail

71% des généralistes se disent satisfaits de leurs conditions de travail, chiffre qui monte à 75% pour les spécialistes et atteint 95% pour les médecins en formation. Malgré cela, un quart des médecins assurent qu'ils choisiraient d'autres études s'ils avaient l'opportunité de recommencer.

L'évolution des pratiques

On constate une multiplication des pratiques de groupes (14% des médecins travaillent en duo et 26% sont associés dans un groupe d'au moins trois médecins). Les trois quarts des jeunes médecins (25-34 ans) sont associés dans des cabinets comportant plusieurs confrères tandis que les 55-64 ans ont davantage tendance à travailler en solo. De façon générale, ces pratiques de groupe permettent une meilleure gestion du temps de travail, privilégient les temps partiels et permettent aux médecins de développer des projets annexes (ONE, ONG, médecine du travail, etc.).

Le salaire

La moitié des répondants déclare un revenu en-dessous des 4500€ net par mois tandis que l'autre moitié affiche des revenus supérieurs, pouvant aller jusqu'à plus de 8500€ net par mois pour les spécialistes.

Le Soir, 21 décembre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.