Le web pourvoyeur de nouveaux métiers

Posté le 05/10/2013  —  Actualité précédente / suivante

Les entreprises développent de plus en plus d'activités sur Internet et tentent d'asseoir leur visibilité et leurs ventes sur le web. Big Data, conversion au web, gestion de projets en ligne, création de contenu, marketing sur les réseaux sociaux...Un nouvel écosystème numérique a vu le jour, avec des impacts sur l'économie mais aussi sur l'emploi. 

Selon la Commission européenne, pour chaque poste "hors ligne" perdu en Europe, plus de deux emplois "en ligne" sont créés. En Belgique, selon Agoria, le secteur des TIC représente plus de 1.100 sociétés spécialisées et occupe 150.000 personnes, dont 50.000 à Bruxelles et 18.000 en Wallonie. Les métiers du web sont en plein essor mais peinent pourtant à trouver des candidats capables de créer des applis, d'alimenter le web en contenu ou de gérer de nouveaux canaux digitaux. Or, de plus en plus de métiers apparaissent et s'ouvrent pourtant à des profils variés, parfois moins techniques. A côté des développeurs, des ingénieurs système, des experts en cybersécurité, le secteur est aussi à la recherche de bons commerciaux, par exemple.

Selon les employeurs, l'enseignement ne proposerait pas assez de cours d'informatique ou de formations suffisamment pratiques, répondant aux besoins du marché. Un décalage important existerait donc entre la formation et les besoins des recruteurs à la recherche de profils orientés client, marketing et communication. 

Références, 5 octobre 2013 


 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.