L'économie circulaire emploie 262 000 personnes en Belgique

Posté le 21/09/2019  —  Actualité précédente / suivante

La Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec les bureaux Circle Economy et Inoopa, vient de publier une étude sur l'économie du réemploi en Belgique.

Les chercheurs ont établi trois types d'emplois:

  • les emplois de base centrés sur l'utilisation des matières premières en circuit fermé, ce qui concerne les  secteurs des énergies renouvelables, de la réparation, de la gestion des déchets et des ressources;
  • les emplois porteurs permettent l'accélération et le développement des activités circulaires de base et concernent aussi les activités supports de l'économie circulaire (secteurs de la location, de l’ingénierie et des technologies numériques qui ont un lien avec la circularité;
  • les emplois indirectement circulaires soutiennent les emplois directement circulaires comme l'éducation, la logistique ou le secteur public.

Au total, la Belgique compterait 262 000 emplois circulaires soit 7,5% du nombre total de jobs dans le pays. La répartition s'effectue comme suit:

  • 32 % d'emplois circulaires de base;
  • 25% d'emplois dits porteurs;
  • 43% d'emplois indirectement circulaires .

La répartition géographique place la Flandre en première position:

  • en Flandre: 148 000 postes recensés, surtout dans les activités circulaires porteuses; l'activité se concentrant principalement à Anvers et Gand;
  • à Bruxelles : 58 000 emplois, surtout dans le secteur de la gestion des déchets ainsi que dans les activités circulaires à petite échelle; 
  • la Wallonie pèse 56 000 emplois, surtout dans l'économie circulaire de base et les secteurs indirectement circulaires, avec une concentration sur les villes de Namur, Charleroi et Liège.

Le Soir, 21 & 22 septembre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.