Les coachs en burn-out pas suffisamment formés

Posté le 24/05/2018  —  Actualité précédente / suivante

L'enquête réalisée par Test-Achats auprès de 79 coachs en burn-out répartis sur tout le territoire belge est sans appel: la majorité manque de formation pour faire face à la détresse psychologique.

L'association de défense des consommateurs s'est penchée sur le niveau de qualification des coachs qui se disent experts en burn-out, hors diplômés en psychologie ou en médecine. Il s'avère que la majorité de ces "experts" possède une formation de base qui n'a aucun rapport avec les soins de santé ou a suivi quelques jours de cours sur le burn-out. Ce qui est problématique puisque le Conseil Supérieur de la Santé a souligné l'importance de la formation de base dans l'approche du burn-out.

Rappelons qu'un coach n'est pas habilité à poser un diagnostic de burn-out et doit diriger la personne en souffrance vers un médecin ou un psychologue clinicien. Or, seuls quatre coachs sur dix ont appliqué cette règle.

Test-Achats a également mis en évidence un usage abusif des chèques-carrière, qui permettent aux salariés et indépendants flamands et bruxellois de suivre des sessions d'accompagnement de carrière auprès d'entreprises agréées par le gouvernement. Or, le burn-out constitue une contre-indication lorsqu'il s'agit de mener une (ré)orientation professionnelle.

Actuellement, il n'existe pas de formation ou de certification reconnue pour devenir coach et l'UCL envisage de lancer une formation spécifique pour les coachs d'ici fin 2018.

Test-Achats et la Fédération des psychologues plaident pour une reconnaissance spécifique par les pouvoirs publics.

Le Vif l'Express, 24 mai 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.