Les diplômes d'ingénieurs ont la cote!

Posté le 04/05/2013  —  Actualité précédente / suivante

En Fédération Wallonie-Bruxelles, la plupart des jeunes ingénieurs fraîchement diplômés trouvent du travail rapidement. Le taux de chômage dans cette branche est d'environ 3,5%, soit près de 7 points de moins que la moyenne nationale. Et pourtant, les entreprises peinent à recruter les profils leur permettant de faire face aux nombreuses innovations.  

Actuellement, quelque 5000 postes d'ingénieurs sont à pourvoir en Belgique. Parmi les postes vacants en 2012, un tiers seulement a trouvé preneur. Des différences apparaissent toutefois selon les métiers et fonctions. Ainsi, les secteurs de l'informatique et de la construction enregistrent un fort besoin d'ingénieurs, tout comme l'industrie, l'aéronautique, l'énergie et les secteurs électronique et ferroviaire. L'agroalimentaire et la chimie sont également des secteurs porteurs. Parmi les fonctions, dans les usines, on recherche surtout des ingénieurs de maintenance alors que l'ingénieur hygiène et sécurité environnement est fortement demandé dans les grandes sociétés. 

Références, 4 mai 2013 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.