Les Djettes ont le vent en poupe

Posté le 17/08/2017  —  Actualité précédente / suivante

Selon une étude menée par le collectif "Female: pressure", un réseau international d'artistes issus de la musique électronique et des arts digitaux, seuls 10 % des artistes digitaux sont des femmes.

En réalité, cette faible proportion de femmes dans le milieu électro est le reflet de la situation dans la musique en général. En effet, la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) estime à 7 % le nombre de femmes artistes programmées dans les festivals, opéras et orchestres nationaux.

Une des raisons évoquées pour expliquer cette faible représentation féminine dans le domaine de la musique électronique est l'aspect technique des métiers de producteur ou de DJ, traditionnellement plus masculins.

Pourtant, de plus en plus de djettes belges se produisent sur les scènes belges et internationales, ce qui démontre un intérêt croissant de la gent féminine pour ce métier. Même si elles prennent encore souvent des pseudos à consonance masculine en début de carrière "pour ne pas être cataloguée en tant que femme".

Le Soir, 17 août 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.