Les e-job prennent le pouvoir

Posté le 16/05/2015  —  Actualité précédente / suivante

Avec la montée du cloud, du Big Data et de la cybersécurité, le secteur des nouvelles technologies, et plus particulièrement du numérique, suscite partout de nouveaux besoins et de nouvelles compétences. 

En ce qui concerne le Big Data, la forte croissance du volume de données disponibles dans le marketing, la finance, la génétique, les neurosciences ou encore la climatologie, créent de nouveaux emplois pour les jeunes diplômés formés à analyser ou à faire parler les données informatiques. Ces data scientists seront recherchés par toutes les entreprises travaillant de près ou de loin avec le web. Le nombre d'offres pour des postes liés au Big Data a d'ailleurs doublé ces six derniers mois et d'après le cabinet d'études de marché Gartner, on estime que le besoin de tels spécialistes atteindra 4,4 millions de personnes dans le monde d'ici à la fin de l'année. Le spectre des métiers liés au Big Data est très large : si un niveau bac +5 permet de travailler dans le secteur tertiaire - gestion clients, marketing, e-commerce -, les Big Data industriels - ceux qui sont utilisés dans l'aéronautique, l'industrie pharmaceutique, etc. - nécessitent un doctorat, car les structures de données à manipuler sont beaucoup plus complexes. 

Dans le domaine du cloud (stockage de données à distance), ce sont les ingénieurs et les consultants spécialisés dans les plateformes numériques de stockage qui seront embauchés. Parmi les profils les plus prisés, on retrouve des administrateurs système, des architectes réseaux ou encore des ingénieurs spécialisés en Citrix. Ces postes sont ouverts aux masters issus d’écoles d’ingénieurs ou d’un cursus universitaire à dominante informatique. Mais les recruteurs mettront surtout l’accent sur l’expérience. 

Enfin, la cybersécurité étant devenue un enjeu important pour les entreprises, ces dernières accélèrent leurs stratégies de cyberdéfense. Dans les grands groupes, on parle de recrutements de plusieurs dizaines de postes, surtout des ingénieurs. Les PME recrutent également des postes plus polyvalents. Les intégrateurs et les éditeurs de solutions de sécurité, les consultants en sécurité et en cybercriminalité devraient donc monter en puissance dans les prochains mois.

On estime à 900 000 le nombre de postes à pouvoir d'ici à 2015 dans le secteur du numérique en Europe. Mais face au manque de profils qualifiés, les entreprises peinent à recruter.

Références, 16 mai 2015

 


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.