Les éducateurs, les grands oubliés du Pacte d'excellence

Posté le 15/01/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le Centre d'expertise et de ressources pour l'enfance publie une étude sur le métier d'éducateur. 

En Fédération Wallonie-Bruxelles, ils sont plus de 2000 à œuvrer chaque jour dans le milieu scolaire. 

Les auteures de l'étude déplorent notamment le fait que le Pacte d'excellence ne donne pas suffisamment de place à ces professionnels, parlant indifféremment d'éducateurs et de surveillants alors que ce dernier terme n'est plus adéquat. Aujourd'hui, les éducateurs sont davantage des accompagnateurs ou des éducateurs socialisés. Si leur rôle reste la mise en place d'un cadre pour les élèves, ils ont aussi pour mission de rendre les jeunes plus autonomes et responsables, d'être à leur écoute en cas de problèmes familiaux ou de harcèlement.

Plusieurs difficultés sont pointées par les éducateurs eux-mêmes:

  • le manque de temps à consacrer aux élèves en raison d'une trop large part de travail administratif;
  • un manque de reconnaissance de la profession au sein même des écoles (direction, professeurs, personnel des centres PMS...).

L'étude se conclut donc sur un constat : il est grand temps d'ouvrir le débat sur un profil de fonction spécifique pour les éducateurs.

Le Soir, 15 janvier 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.