Les enseignants se sentent dévalorisés

Posté le 20/06/2019  —  Actualité précédente / suivante

Une enquête de l'OCDE s'intéresse aux conditions de travail des enseignant du premier degré du secondaire.

Les résultats de cette étude sont mitigés:

  • les trois quart des professeurs estiment qu'ils ont fait le bon choix de carrière;
  • 91% assurent aimer travailler dans leur établissement;
  • 85% déclarent que leur travail leur donne satisfaction.

Mais le problème vient de l'image que la société leur renvoie. Les enseignants se sentent mal aimés et déplorent le manque de valorisation de leur métier par la société en général, les décideurs politiques et les médias. Ils sont seulement 8,9% à estimer pouvoir influencer les politiques éducatives.

Cette image négative perçue par les enseignants affecte le bien-être des professeurs au quotidien. Pourtant, un sondage réalisé en 2018 par l'IWEPS (Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique) donne une autre image : 90% des citoyens disent accorder un degré élevé de confiance aux enseignants.

Le Soir, 20 juin 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.