Les étudiants en médecine inquiets pour leurs numéros Inami

Posté le 02/07/2019  —  Actualité précédente / suivante

La question du nombre de numéros Inami attribués aux médecins n'en finit pas de faire parler d'elle.

A l'heure où la première épreuve de l'examen d'entrée en médecine se profile pour quelques 3500 étudiants, on apprend qu'au bout de leur parcours, en 2025, seuls 505 candidats médecins obtiendront un numéro Inami. Le nombre d'étudiants étant plus important que le nombre de numéros Inami disponibles, les jeunes qui passeront leur examen d'entrée en 2019 n'ont donc aucune certitude de pouvoir exercer, tout comme ceux qui seront diplômés en 2021 et 2022.

La Commission de planification de l'offre médicale a proposé de fixer le nombre maximum de médecins diplômés en 2025 et 2026 à 1445 unités (860 médecins pour la Flandre et 585 pour la Communauté française). Le Collège de médecine générale et le Comité inter-universitaire des étudiants en médecine s'inquiètent de l'impact de cette mesure sur l'offre de soins de santé à Bruxelles et en Wallonie.

Une des solutions proposée par Maggie de Block, qui ne fait pas l'unanimité, est d'instaurer une sélection supplémentaire en fin de 6e année de master.

Le Soir, 2 juillet 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.