Nouveau métier au sein des CPAS: Délégué·e à la protection des données

Posté le 19/06/2019  —  Actualité précédente / suivante

Suite à l'entrée en vigueur du RGPD (Règlement général de protection des données), un nouveau poste fait son entrée au sein des CPAS.

Le délégué à la protection des données (DPD), aussi appelé Data Protection Officer (DPO), remplacera donc la fonction de conseiller en sécurité de l'information. Les conseillers en activité, moyennant la réussite d'un examen, pourront endosser le rôle de DPD.

Ses missions:

  • informer et conseiller le CPAS et ses employés sur la façon de respecter la protection des données;
  • contrôler le respect du RGPD mais aussi des autres réglementations en lien avec la protection des données;
  • coopérer avec l'autorité de contrôle.

Pour mener ces missions à bien, le délégué à la protection des données doit donc avoir des connaissances approfondies en droit et en RGPD en particulier.

La caractéristique du métier : son indépendance. Le DPD ne peut recevoir aucune instruction du CPAS, il est libre d'étudier en profondeur les traitements de données à caractère personnel.

Guide Social, 19 juin 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.