On manque d’enseignants qualifiés

Posté le 31/08/2012  —  Actualité précédente / suivante

Dans un rapport de la Commission européenne publié en février dernier et intitulé « Chiffres clés de l’éducation en Europe 2012 », la Belgique arrivait en troisième position des pays en déficit d’enseignants, derrière le Luxembourg et la Turquie. En Wallonie et à Bruxelles, le manque d’enseignants qualifiés concerne 45% des élèves de 15 ans pour les cours de maths, 39% pour les cours de sciences et 24% pour les cours de langues. Si la pénurie épargne le maternel, l’enseignement primaire et le secondaire (maths, sciences et langues) sont davantage concernés.

Toutefois, selon la Fédération Wallonie-Bruxelles, les profs ne manqueront pas à la rentrée (10 à 20 écoles constatent un manque de profs, sur 2500 établissements). Cependant, ces derniers ne sont pas tous des « enseignants qualifiés », c’est-à-dire qu’ils ne possèdent pas le titre requis. 

Les raisons de la pénurie sont multiples : trop peu de jeunes futurs enseignants, abandon précoce de l’enseignement (ils seraient 40 à 50% d’enseignants à abandonner dans les cinq premières années), etc.

Le Soir, 31 août 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.