Pénurie d'enseignants : des pistes à trouver du côté des entreprises?

Posté le 12/06/2020  —  Actualité précédente / suivante

La pénurie d'enseignants fait chaque année couler beaucoup d'encre. Cette fois, c'est la Fondation pour l'enseignement qui met quatre propositions sur la table, favorisant un rapprochement entre écoles et entreprises.

Une récente étude de la Fédération des associations de parents de l'enseignement officiel montrait qu'en moyenne, les élèves du secondaire perdaient deux semaines de cours sur l'année en raison de la pénurie d'enseignants.

Pour contrer ce problème récurrent, la Fondation pour l'enseignement propose un rapprochement entre le monde scolaire et le monde de l'entreprise, d'autant que les travailleurs pourraient être tentés par des carrières mixtes. Voici ses quatre propositions:

  • Favoriser l'attractivité du métier en reconnaissant l'ancienneté acquise en entreprise et en facilitant la transition entre le monde de l'entreprise et celui de l'école. La Fondation plaide aussi pour un assouplissement du décret "Titres et fonctions", ce qui permettrait d'encourager les enseignants qui n'ont pas les titres requis mais qui donnent satisfaction;
  • Favoriser les carrières mixtes (où une personne aurait un contrat dans le privé et un contrat dans l'enseignement) mais aussi faciliter les reconversions et réorientations de l'entreprise vers l'école, notamment pour les travailleurs plus âgés;
  • Développer la mobilité des travailleurs qui souhaiteraient valoriser l'expérience acquise en entreprise au sein d'une école;
  • Dans l'enseignement supérieur, multiplier les cursus qui alternent cours en auditoires et formations de terrain.

Le Soir, 12 juin 2020

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.