Plus de responsabilités pour les aides-soignants

Posté le 18/03/2019  —  Actualité précédente / suivante

Un nouvel arrêté royal permet aux aides-soignants de poser des actes supplémentaires.

Jusqu'à présent, les aides-soignants pouvaient assurer 18 tâches après délégation par un infirmier comme, par exemple, assurer les soins d'hygiène, prendre le pouls ou la température corporelle, etc. Dorénavant, ils vont pouvoir administrer des gouttes oculaires, mesurer le taux de glycémie et la tension.

L'élargissement de leur champ d'action permettra aux aides-soignants d'encore mieux seconder les infirmiers, qui pourront mettre leurs connaissances et leurs compétences plus spécialisées au service du patient.

Pour pouvoir réaliser ces actes supplémentaires, les aides-soignants devront suivre une formation de 150 heures. Ces nouveaux éléments devront également être intégrés à la formation de base dès la rentrée de septembre 2019 pour que les futurs diplômés disposent des compétences appropriées.

La Belgique compte 127 513 aides-soignants actifs, qui travaillent au domicile des patients, en maisons de repos, dans les hôpitaux et autres institutions de soins.

L'Avenir, 18 mars 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.