Reconnaissance en vue pour le métier de fossoyeur

Posté le 30/10/2018  —  Actualité précédente / suivante

La ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue, défendra prochainement devant le parlement un décret "funéraire", qui fixera de nouvelles règles pour les communes.

Ce décret a aussi pour objectif de fixer clairement les missions remplies par les ouvriers communaux et celles qui doivent être confiées à des entreprise privées. 

Le but est aussi de valoriser le métier de fossoyeur, qui remplit chaque jour des tâches diverses :

  • creuser les trous avant l'inhumation des corps en caveau ou en pleine terre;
  • exhumer certains corps;
  • manipuler des matériaux peu courants;
  • gérer des situations humaines délicates.

Un travail physique, qui s'effectue en extérieur et par tous les temps, et qui peut être nerveusement difficile.

Un métier qui va très certainement évoluer avec les nouvelles pratiques funéraires qui sont à l'étude telles que l'humusation (compostage des dépouilles), l'aquamation (hydrolyse alcaline en milieu aqueux) ou la promession (azote liquide).

Le Soir, 30 octobre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.