Recrutement de magistrats

Posté le 22/12/2018  —  Actualité précédente / suivante

Pour pallier au manque de magistrats, le ministre Geens a demandé au Conseil supérieur de la justice d'organiser un examen supplémentaire en Wallonie.

Les différents tribunaux du pays connaissent des problèmes de personnel, notamment un manque de magistrats, ce qui provoque reports de procès et suppressions d'audiences.

Trois procédures permettent de devenir magistrat:

Le concours d'admission

Il est ouvert aux juristes, titulaires d'un master en droit, pouvant justifier au moins une année d'expérience professionnelle. Les candidats passent trois examens : un examen écrit, un test psychologique et de personnalité et un examen oral. Les candidats sont classés en fonction de leurs résultats à ces examens, ce qui détermine ceux qui obtiendront des places de stage dans les parquets et tribunaux. Après un stage de deux ans, les candidats magistrats passent un nouvel examen oral devant le Conseil supérieur de la justice.

L'examen d'aptitude professionnelle

Il s'adresse aux juristes ayant au moins cinq ans d'expérience professionnelle, qui doivent également passer les trois examens cités ci-dessus. Cette procédure permet une entrée en fonction entre un an et sept ans.

L'examen oral d'évaluation

Il ne concerne que les avocats expérimentés, ayant un minimum de vingt ans d'expérience dans le métier. Ceux-ci passent uniquement une épreuve orale devant le Conseil supérieur de la justice.

Plus d'informations sur le site du Conseil supérieur de la justice.

Le Soir, 22 décembre 2018

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.