Recrutement de pompiers volontaires

Posté le 14/02/2020  —  Actualité précédente / suivante

La zone de secours de Wallonie picarde peine à recruter des pompiers volontaires. En réalité, tous les services incendie sont concernés.

En effet, rien que pour la zone de secours Wapi, il manquerait une centaine de personnes au regard des besoins réels.

La principale explication à ces difficultés de recrutement semble être l'investissement lourd que représente le fait de devenir pompier volontaire. Car, outre une formation d'un an et demi à deux ans le weekend, la profession est à combiner au quotidien avec un job et une vie de famille. Une des pistes de solution serait d'octroyer un congé éducation payé aux employés du secteur privé qui souhaiteraient suivre la formation, ce qui leur permettrait de s'absenter du travail sans perte de rémunération.

Devenir candidat

Pour rappel, pour pouvoir poser sa candidature au poste de sapeur-pompier ou de capitaine professionnel ou volontaire, il faut tout d'abord être détenteur du certificat d'aptitude fédéral (CAF). Les épreuves sont organisées deux fois par an dans les instituts provinciaux de formation.

Une fois le certificat obtenu et l'engagement effectif au sein d'un service incendie, la nouvelle recrue bénéficie ensuite d'une formation approfondie en interne, pour un total de 264 heures de formation.

Toutes les informations sur le site Je deviens pompier.

L'Avenir, 14 février 2020

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.