Recrutement de tuteurs pour MENA

Posté le 26/01/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le SPF Justice lance une campagne de recrutement de tuteurs ciblée sur les provinces de Liège, Namur et Luxembourg.

Le public concerné

En 2018, le service des tutelles a été confronté à 4467 signalements de mineurs étrangers non accompagnés (MENA) c'est-à-dire d'enfants qui arrivent en Belgique sans leurs parents ou sans représentants légaux. Parmi eux, 84% sont des garçons entre 16 et 18 ans, originaires d'Afghanistan, du Maroc, d'Erythrée ou de Guinée. Il s'agit donc d'enfants et d'adolescents en situation de vulnérabilité et de détresse.

Les missions du tuteur

Le tuteur est le représentant légal du mineur. Son intervention consiste à aider le jeune dans ses démarches administratives et juridiques, de veiller à son bien-être général et de contribuer à lui offrir une perspective d'avenir. Le mineur ne vit pas chez le tuteur.

Les conditions pour devenir tuteur

  • être disponible au moins deux jours par semaine
  • accepter d'effectuer des déplacements en Wallonie
  • aucun diplôme n'est requis mais une expérience dans le domaine de la migration, de l'aide à la jeunesse, de l'accompagnement psychosocial et/ou de la traître des êtres humains est un plus.

Une session d'information est prévue le 11 février. Plus d'informations sur le site du SPF Justice.

L'Avenir, 26 janvier 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.