Réforme des passerelles entre hautes écoles et universités

Posté le 31/05/2017  —  Actualité précédente / suivante

L'ARES (Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur) a organisé la concertation entre les universités, les hautes écoles, les établissements de promotion sociale et les écoles supérieures des arts avec l'objectif de réorganiser le système des passerelles dans l'enseignement supérieur.

Résultat : plus de 2000 passages sont désormais possibles entre un bachelier précis et un master déterminé.

Certains bacheliers pourront bénéficier d'un accès direct à une série de masters, avec pas ou peu de crédits complémentaires. Dans les autres cas, une liste des programmes accessibles à partir d'un bachelier donné sera établie, qui mentionnera également le nombre de crédits complémentaires, définis en fonction du cursus précédent.

Le régime de l'année préparatoire est supprimé. Dorénavant, l'étudiant entrera directement en première année de master. Les crédits complémentaires seront répartis sur l'ensemble du cursus même s'ils atteignent l'équivalent d'une année académique.

La liste de ces passages possibles entre bacheliers et masters devrait être validée par le gouvernement dans les prochaines semaines et d'application à la prochaine rentrée académique. Affaire à suivre!

Le Soir, 31 mai 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.