Relèvement des sous-quotas de médecins généralistes

Posté le 21/03/2019  —  Actualité précédente / suivante

Plus de médecins généralistes pour faire face à la pénurie.

Le nombre de médecins est contingenté par le fédéral, avec une répartition entre le nord et le sud du pays. Tandis que les sous-quotas de spécialisation sont, eux, décidés par chaque Communauté.

Pour l'année 2019, le quota global de numéros Inami est de 492 pour les nouveaux médecins francophones. Mais, étant donné la pénurie de généralistes constatée en Wallonie, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de maintenir en 2019 le relèvement décidé en 2018. Concrètement, cela signifie que, comme l'an dernier, 43 % des jeunes médecins seront autorisés à se spécialiser en médecine générale contre 32 % en 2017.

L'Avenir, 21 mars 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.