Succès pour les cours en ligne

Posté le 07/03/2015  —  Actualité précédente / suivante

Les nouvelles technologies ont amené les universités à revoir leur manière de diffuser le savoir. Les cours en ligne ouverts à tous de par le monde ont ainsi été mis en place. Les MOOCs (Massive Open Online Courses) ont le vent en poupe auprès des universités. En février 2014, l'UCL était la première université belge à intégrer le réseau edX, la plateforme destinée à héberger les cours en ligne. L'objectif étant de rendre l'enseignement universitaire accessible à tous, gratuitement. Après un an de mise en place, l'UCL tire le bilan de cette expérience. 

Il semble positif puisque 70.000 personnes en provenance de 173 pays ont suivi ces cours. Les quatre premiers cours avaient rassemblé un peu plus de 50.000 inscrits et délivré 3.000 certificats lors de la première édition. L'UCL a donc étoffé son offre en l'étendant à 13 cours parmi lesquels figurent des matières telles que les principes de la finance, le droit international, le marketing ou encore la responsabilité sociétale des entreprises. D'autres sont en préparation comme l'anthropologie, la stratégie d'entreprise et les ressources humaines, notamment. Au sein même des auditoires de l'université, environ 2.000 étudiants ont pu bénéficier des ressources d'apprentissage et des exercices développés pour les MOOCs. Pour l'université, un des points positifs de suivre un MOOC dans le cadre d'un cours classique réside dans l'obligation d'étudier régulièrement (la réussite d'un MOOC requérant de travailler de manière constante tout au long des 6 semaines de cours en ligne). Du côté des professeurs, on se montre enthousiaste aussi car, pour préparer les vidéos et exercices, ils auraient été amenés à revoir la manière dont ils expliquent la matière. 

L'ULB a décidé de se lancer dans les cours en ligne dès le 16 mars avec un module d'apprentissage de l'anglais. 

Références et Le Soir, 7 et 12 mars 2015 

 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.