Trop peu de dentistes en prison

Posté le 06/08/2019  —  Actualité précédente / suivante

Dans le milieu carcéral, la pénurie de professionnels de la santé guette. Les dentistes sont ceux qui manquent le plus.

En prison, la santé dentaire est globalement mauvaise, du fait du nombre important de toxicomanes et de personnes précarisées. Mais les dentistes, eux, manquent à l'appel.

En cause:

  • un matériel qui n'est pas renouvelé;
  • une peur de l'inconnu;
  • des délais de paiement qui peuvent atteindre jusqu'à trois mois.

Pourtant, les professionnels de la santé l'affirment : il est plus sécurisant de travailler en prison que dans un cabinet en ville, le soir. En effet, tout est mis en place pour assurer la sécurité des praticiens (bouton d'alerte, agents à proximité, etc.).

L'Avenir, 6 août 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.