Un label pour les coiffeurs

Posté le 11/09/2019  —  Actualité précédente / suivante

Depuis le 1er janvier 2018, en Flandre, il n'est plus nécessaire de prouver les compétences professionnelles pour exercer certaines professions. La fédération des coiffeurs réagit en créant un label.

Suite à une directive européenne, la Flandre a revu les conditions d'accès à certains métiers, prévoyant des conditions plus souples pour démarrer une activité commerciale. C'est le cas pour la profession de coiffeur, qui ne nécessite plus d'accès à la profession. Pour l'instant, cette mesure s'applique uniquement à la Flandre mais Bruxelles et la Wallonie pourrait suivre.

En réaction, la fédération coiffure.org a décidé de valoriser la formation en créant un label Hairexpert pour les coiffeurs.

Concrètement, la première année, il suffira d'être titulaire d'un diplôme, d'un titre de validation complète ou d'être installé depuis 5 ans pour obtenir le label. Ensuite, pour garder le label, le coiffeur devra prouver 4 jours de formation continue dans un organisme reconnu tel que l'IFAPME.

Le coût de ce label s'élèvera à 100 euros pour les coiffeurs non-membres de la fédération mais les membres bénéficieront d'un prix réduit.

Actuellement, il existe 21 397 salons de coiffure en Belgique, recevant en moyenne 400 clients mais le secteur se porte mal, le taux de visite ayant fortement chuté, passant de 24 visites par an il y a 20 ans à 4 visites par an aujourd'hui.

L'Avenir, 11 septembre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.