Un master en langue des signes

Posté le 10/05/2017  —  Actualité précédente / suivante

Alors que la langue des signes de Belgique francophone (LSFB) est reconnue comme la quatrième langue nationale depuis 2003, les formations dans le domaine étaient rares. L'UCL a donc décidé de combler ce manque en créant un master en langues des signes.

Il s'agira d'un master universitaire en traduction ou en interprétation en anglais/langue des signes, qui fera suite aux bacheliers de transition déjà organisés depuis plusieurs années par l'Université Saint-Louis et par l'Université de Liège. Jusqu'à présent, les étudiants qui entamaient un bachelier en traduction et interprétation en langue des signes n'avaient pas la possibilité de poursuivre dans la langue des sourds et malentendants. L'ouverture de ce cursus en septembre prochain est donc une bonne chose, d'autant que les mondes de la culture, des médias, de l'entreprise et de la politique sont demandeurs de spécialistes formés à cette langue.

Le master sera également accessible aux adultes en reprise d'études grâce à la valorisation des acquis de l'expérience (VAE).

Le Soir, 10 mai 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.