Un statut de salarié pour les accueillants d'enfants

Posté le 14/02/2018  —  Actualité précédente / suivante

Les accueillants d'enfants qui exercent à domicile vont pouvoir bénéficier du statut de travailleurs salariés.

C'est ce qu'a décidé la ministre de l'Enfance Alda Greoli en mettant en place un projet pilote qui permettra à 400 accueillants d'enfants d'expérimenter le statut en 2018. Progressivement, le projet prévoit d'ouvrir 300 postes supplémentaires par an jusqu'en 2025.

Pour prétendre à ce contrat, les accueillants d'enfants doivent être détenteurs d'une formation reconnue par l'ONE ou avoir 5 ans d'expérience dans le service.

Les avantages sont multiples:

  • plus grande stabilité d'emploi;
  • rémunération mensuelle stable;
  • congés payés;
  • repos compensatoires;
  • pécule de vacances;
  • protection sociale (droit au chômage, assurance maladie, etc.).

En Fédération Wallonie-Bruxelles, l'ONE estime que 2500 accueillants d'enfants conventionnés sont actifs.

Ce projet pilote constitue un premier pas vers une meilleure reconnaissance du métier. Mais certains vont plus loin, demandant qu'une formation de type bachelier professionnalisant soit mise en place, les puériculteurs formés dans le secondaire n'étant pas suffisamment préparés à l'exercice du métier.

L'Avenir, 14 février 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.