Un statut pour les aumôniers et conseillers moraux de prison

Posté le 27/06/2019  —  Actualité précédente / suivante

Dès le 1er juillet, les conseillers moraux et aumôniers employés au sein des prisons bénéficieront d'un statut social complet.

Peu connu, le travail des conseillers moraux vise l'accompagnement religieux et non confessionnel en prison, dans le but de lutter contre la radicalisation.

Jusqu'à présent, les aumôniers de prison ne bénéficiaient d'aucun droit social. Leur barème étant fixé au niveau C, équivalent à celui du personnel de secrétariat, et un saut salarial n'étant possible qu'après 8 ans d'ancienneté.

Le nouveau statut social leur permettra l'accès au niveau B puis, au niveau A, en fonction de leur ancienneté. Ainsi, un aumônier débutant gagnera entre 1392,23 € et 1518,80 € net par mois. Après huit ans d'ancienneté, son salaire sera compris entre 1873,13 € et 2043,42 € net par mois, tandis qu'un aumônier en chef gagnera entre 2444,54 € et 2666,78 € net par mois.

Ils bénéficieront également de droits sociaux tels que congés de maladie ou congés de maternité/paternité.

DH, 27 juin 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.