Un vrai statut pour les artisans

Posté le 24/11/2017  —  Actualité précédente / suivante

En Belgique, le statut d'artisan se limite à une simple reconnaissance et ne constitue pas un statut en tant que tel, contrairement à ce qui se fait dans les pays voisins. L'Union des Classes Moyennes (UCM) souhaite donc faire bouger les choses.

Actuellement, ce statut d'artisan peut être obtenu auprès du SPF Economie si certaines conditions sont remplies:

  • être un indépendant ou une entreprise inscrit à la Banque carrefour des entreprises et occupant moins de 20 travailleurs;
  • l'activité doit consister en la production, la transformation, la réparation ou la restauration d'objets ou de produits de bouche, y compris la prestation de services présentant un caractère manuel.

Dans l'état actuel des choses, s'engager à être artisan d'art à titre principal est difficile, notamment d'un point de vue financier. L'UCM souhaiterait donc aller plus loin que la législation actuelle, en obtenant par exemple un allègement de la fiscalité ou des ajustements TVA pour les artisans reconnus.

Un statut plus clair favoriserait également l'éclosion de nouveaux talents et permettrait de valoriser le travail du créateur local, en opposition au revendeur.

Le Soir, 24 novembre 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.