Une formation pour les maîtres-chiens de sauvetage

Posté le 08/04/2017  —  Actualité précédente / suivante

Lors de catastrophes naturelles, les chiens de sauvetage sont souvent appelés en renfort à la recherche de survivants. Focus sur la formation qui permet de développer le niveau de compétences requis.

Pour obtenir le MRT, le brevet prouvant la reconnaissance du duo maître-chien de sauvetage, il est obligatoire de suivre la formation de l'International Rescue Organisation (IRO), seul organisme compétent pour accorder ce brevet. En Belgique, l'Asbl Veille et Protège est la seule reconnue par l'IRO et participe cette année à l'organisation de cette formation.

Pendant quatre jours, quatorze duos maître-chien venant de sept pays différents effectueront des missions de recherche dans la région d'Hensies (Hainaut). Des cours théoriques sont aussi prévus : premiers soins canins et humains, utilisation du GPS, cordage et alpinisme, et règles d'intervention INSARAG (International Search And Rescue Advisory Group).

Les candidats à cette formation doivent être détenteurs d'un niveau B en catégorie chien de sauvetage sportif et seuls les meilleurs pourront suivre la formation. Cette année, la Belgique présente quatre candidats dont trois femmes.

Au terme de ce pré-brevet, les candidats participeront à une classification qui se déroulera en mai en Slovénie. En cas de réussite, ils seront introduits dans une liste dont disposera l'ONU et pourront être appelés en cas de catastrophe naturelle partout dans le monde. 

A noter que les duos maîtres-chiens qui interviennent dans ce cadre sont bénévoles et ne bénéficient d'aucune rémunération lors de leurs missions à l'étranger. S'ils peuvent agir à l'étranger, ils ne peuvent par contre oeuvrer en Belgique où les maitres-chiens de sauvetage doivent faire partie de la protection civile ou être pompiers volontaires.

L'Avenir, 8 avril 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.