Une plus grande sécurité d'emploi pour les accueillants d'enfants

Posté le 12/09/2019  —  Actualité précédente / suivante

A partir du 1er janvier 2020, on ne pourra plus engager que des accueillants salariés.

Un nouveau statut de salarié a été adopté le 1er mai 2018 concernant les accueillants d'enfants. En un an, la Fédération Wallonie-Bruxelles a reçu 732 demandes pour un total de 500 places ouvertes pour un statut de salarié, accessibles aux accueillants déjà conventionnés.

Une nouvelle étape sera franchie à partir du 1er janvier 2020 puisque les services ne pourront plus recruter que des accueillants salariés.

Le secteur espère que ce nouveau statut permettra de créer des vocations puisqu'il va stabiliser la profession et assurer une sécurité d'emploi pour les travailleurs.

A titre d'exemple, un accueillant d'enfant salarié engagé par l'Intercommunale sociale du Brabant wallon bénéficie : 

  • d'un salaire de base de 2136 euros brut par mois;
  • d'un pécule de vacances;
  • d'une prime de fin d'année;
  • de 26 jours de congés légaux + 5 jours compensatoires;
  • d'un forfait de 10% du brut pour les frais de fonctionnement et les chèques repas.

Le Soir, 12 septembre 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.